Menu

Spreadshirt Select – La boutique du mois: Danger Ecole

Spreadshirt Select – La boutique du mois: Danger Ecole

En France, la boutique Danger École fait un carton ! Enseignants, écoliers ou parents, impossible de passer à côté des designs de Jack Koch. C’est grâce au succès de son blog que Jack s’est lancé dans l’aventure Spreadshirt. Il vous en dit plus dans notre interview.

Pour nos lecteurs, peux-tu te présenter et décrire ta boutique « Danger École » en quelques mots ?

Cette boutique est le prolongement de mes albums de dessins sur l’école et de mes activités sur les réseaux sociaux. Elle se décline sur le thème autour de l’école mais aussi sur mes dessins plus poétiques. J’ai été instituteur de nombreuses années avant de devenir illustrateur à plein temps.

J’ai lu que tu as arrêté d’enseigner en 2014. Est-ce que dessiner est plus enrichissant ? Combien d’année es-tu resté dans l’enseignement ?

J’ai été instituteur pendant 28 ans. J’ai toujours dessiné mais il a fallu choisir quand l’illustration est devenue une activité trop importante pour rester du loisir. Le dessin est une nouvelle et autre vie. Aussi enrichissante personnellement qu’enseigner même si très différente. Les revenus sont variables et pas aussi importants qu’avant. C’est un métier compliqué pour vraiment s’en sortir.

 Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le système éducatif français ? Et le moins ?

Je n’ai pas aimé la technocratisation du métier centrée autour de l’évaluation tournant à l’absurde, le manque de temps pour prendre le temps avec les élèves et la négation du rôle de l’affectif et des rapports humains en classe. J’ai aimé construire une relation avec mes élèves, vivre avec eux, faire de l’humour, les faire chanter, danser et dessiner !

Sais-tu pourquoi les designs de ta boutique « Danger École » touchent autant le public ? Qui sont tes clients ? Profs, enseignants et enfants uniquement ?

De plus en plus le panel s’élargit et s’éloigne, un peu, du milieu scolaire. Mon activité sur les réseaux touche beaucoup de monde et mes dessins plaisent… Le trafic sur mes réseaux est si grand que forcément quelques-uns jettent un œil dans ma boutique. C’est comme une boutique réelle, plus il y a de passage plus les gens franchissent le seuil.

Dans ta boutique, on trouve d’un côté ATSEM, Maternelles, Profs, etc. et de l’autre Jack Koch. Est-ce que l’ex-instituteur est en train de s’écarter des sentiers de l’école, de prendre une nouvelle direction plus personnelle ?

L’école reste ma base, mais je ne tiens pas à être l’illustrateur « officiel » de l’Education Nationale ! Mes dessins poétiques ou drôles existent maintenant sans qu’on fasse forcément le lien avec mon ancien boulot et c’est très bien.

Depuis que tu as quitté l’enseignement, quelles sont tes sources t’inspiration ?

Je puise beaucoup dans l’enfance, la nature, l’amour,  les moments de vie qui sont de petits instantanés. Les idées et les projets sont les seules choses dont je ne manque pas !

Pour faire la promotion de ta boutique et de tes produits, quels moyens utilises-tu ? Est-ce que tu investis de l’argent ?

Je fais la pub sur les réseaux, en particulier lors des promos. Je crée une affiche, je publie quotidiennement. Je publie aussi des photos que des clients m’envoient. Rien de mieux pour la pub. Je n’ai pas encore investi de l’argent directement.

bonne journée!

Posted by jack koch on Dienstag, 27. Juni 2017

Pourquoi avoir choisi Spreadshirt ?

Spreadshirt m’avait été recommandé pour la facilité et la simplicité de gestion. La demande et l’envie de produits dérivés se faisait sentir. La boutique donnait à mes créations un effet de sérieux…

Qu’est-ce que tu conseillerais aux partenaires Spreadshirt ayant fraîchement ouvert une boutique ?

Travailler les réseaux sociaux, essayer de trouver une identité visuelle (même si je ne pense pas en avoir une très définie), proposer régulièrement des nouveautés.

Quels sont tes objectifs à atteindre avant la fin de l’année ?

Je ne me fixe aucun objectif pour la boutique. Je voudrais refaire quelques motifs, en particulier avant Noël prochain. Mais le temps me manque toujours ! A l’automne sortira une intégrale de mes albums Danger Ecole avec des inédits. Début 2018 un album de dessins d’actu.

Et au fait, pourquoi as-tu nommé ta boutique « Danger école » ? J’ai ma petite idée, mais qui sait…

Danger Ecole c’est le panneau de danger qu’on trouve aux abords de l’école…

Merci Jack et très bonne continuation !

Retrouvez Danger Ecole sur Facebook et sur son blog.